Evolution de la vision de Bébé dès sa naissance jusqu’à 5 ans

bebes-sante-tunisie

 Au cours des premières semaines de son existence, le nourrisson vit dans un monde d’ombres vagues, de lueurs tamisées en voyant juste en noir et blanc. Il ne commence à fixer et à suivre des yeux un objet, qu’à partir de trois mois. L’ajustement de sa vue se poursuivra durant ses 5 premières années, de manière progressive.

 

Mais voyons de plus près et en plus détaillé l’évolution comparative de la vision de sa majesté « Bébé » selon les étapes chronologiques.

 

Durant les deux premiers jours après sa naissance, sa vue est au stade des balbutiements : vision très floue, en noir et blanc et à distance très rapprochée. Son acuité visuelle est très faible : de l’ordre de 1/20ème. Il peut détecter un objet qui se déplace lentement à 30 cm devant ses yeux et possède déjà le réflexe de craindre la forte lumière.

 

Au 3ème jour, il peut fixer sa mère. On peut, avec beaucoup de patience, lui faire imiter trois mimiques : tirer la langue, ouvrir grand la bouche, faire la moue.

Vers 10 jours, le nourrisson peut reconnaître le visage de sa mère, en comparaison avec un visage similaire, celui de la sœur ou de la cousine.

 

A 1 mois, le bébé se métamorphose, puisqu’il perçoit mieux sa mère entre 20 et 50 centimètres. Désormais, bébé commence à la suivre facilement du regard. Toutefois, il redoute encore les fortes lumières.

Atteignant les 2 mois, bébé fixe de mieux en mieux et on le voit converger, c’est-à-dire regarder avec ses 2 yeux vers son nez pour fixer un objet près de son visage. Sa vision des couleurs commence à émerger.

 

A trois mois, l’enfant commence à distinguer les couleurs. Il préfère, désormais et systématiquement, regarder une couleur plutôt que du gris. On lui montre, dans un premier temps, les couleurs fondamentales, à savoir le rouge, le vert, le jaune et le bleu.

 

Quant à son acuité, elle est montée à 1/10ème. Pour l’enfant, cela veut dire qu’il distingue déjà tous les détails qui l’intéressent dans son environnement.

 

A 4 mois, la vue de bébé commence à distinguer le relief, ce qui a des conséquences sur son comportement. En effet, l’enfant attrape et commence à placer le pouce et l’index en opposition pour attraper un petit objet. Il commence à taper sur ce qui bouge.

 

Une fois atteint l’âge de 6 mois, les capacités visuomotrices du petit sont très développées. Sa coordination œil-main devient très fine et chaque main peut bouger indépendamment. Il voit très bien les reliefs. Il va commencer à craindre les visages qu’il ne connaît pas. Son acuité visuelle atteint 2/10ème. Il ramasse les miettes et les cheveux noirs sur un sol clair.

 

A 8 mois et comme il s’assied, cela lui donne une vision du lointain et il décroche son attention d’un objet pour la porter vers un autre.

 

A l’âge d’1 an, l’enfant se déplace vers ce qu’il voit. Son acuité approche les 4/10ème. Aucun détail ne lui échappe plus.

 

Atteignant les 1 an et demi, bébé fait de la marche, ce qui lui permet de conquérir l’espace environnant. Il coordonne les informations visuelles et motrices qui sont en pleine maturation fonctionnelle. Mais son acuité visuelle est encore limitée : entre 4 et 6/10ème.

 

Vers 2 ans, l’enfant apprend à se servir de sa vision pour des tâches de plus en plus fines et complexes et reconnaît dans un miroir. A 5 ans, il a acquis presque toutes ses capacités visuelles avec une acuité de 10/10ème.

 

N.H