Les vomissements gravidiques sont parfois mortels

Les vomissements représentent l’un des signes sympathiques de la grossesse les plus fréquents mais si, dans la majorité des cas, ces vomissements sont sans conséquences majeures sur la santé de la femme enceinte, dans certains cas quoique rares, ils peuvent êtres fatals.

Des médecins du service de gynécologie obstétrique de l’hôpital Charles Nicolle à Tunis ont rapporté, dans un article publié dans la revue « La Tunisie Médicale », le cas d’une patiente enceinte qui s’est présenté aux urgences dans un contexte de coma.

Il s’agit d’une femme âgée de 40 ans, mère de deux enfants et enceinte de 5 mois. A son admission, elle était confuse, somnolente et déshydratée. Après l’examen physique qui avait mis en évidence la présence de troubles neurologiques, une IRM cérébrale a évoqué des lésions cérébrales à type de démyélinisation (disparition de la gaine de myéline qui entoure les fibres nerveuses). Malgré la prise en charge, l’évolution a été marquée par le décès de la patiente.

Les praticiens insistent sur la nécessité de prendre au sérieux les vomissements gravidiques (survenant pendant la grossesse) dont les séquelles peuvent être importantes en l’absence de traitement.

En cas de vomissements importants, la patiente est tenue de consulter son médecin qui assurera sa surveillance, la correction d’éventuels troubles et la supplémentation vitaminique, si nécessaire.

 

E.K.L