Grossesse et saignement : Surtout ne pas paniquer

Le saignement est une complication assez fréquente durant la grossesse. 10 à 15% des femmes rapportent un saignement avant la 16ième semaine d’aménorrhée. En général, le saignement est considéré comme prédictif de risque de problèmes fœtaux : avortement spontané, accouchement prématuré, faible poids à la naissance.

Un regard plus analytique montre que le timing du saignement et l’association à d’autres facteurs de risques doivent être pris en compte avant de s’alarmer.

 

Le saignement précoce peut être confondu avec le sang menstruel si le diagnostic de grossesse n’est pas encore fait et peut induire en erreur le calcul d’âge gestationnel.

Comme peu de données sont avérées à propos du saignement précoce, une étude prospective a été faite sur 221 femmes en bonne santé qui essaient de tomber enceinte et qui tiennent un journal où sont inscrits tous les signes et événements (menstruation, saignement, rapport sexuel et autres). Des prélèvements d’urine pour dosage hormonaux ont été pratiqués quotidiennement. 151 des ces femmes ont réussi à avoir une grossesse pendant la durée de l’étude.

Les examens hormonaux ont permis d’identifier le jour de l’ovulation et celui de l’implantation. 14 femmes (9%) ont rapporté au moins un jour de saignement durant les 8 premières semaines la durée la plus longue était de 5 jours). 12 parmi elles ont menée leur grossesse à terme et ont donné naissance à un bébé en bonne santé. Les résultats ont montré que le saignement survient le plus souvent le jour où auraient survenu les règles et rarement lors de l’implantation du fœtus. Le saignement n’a survenu en aucun cas post-coïtal.

Les chercheurs concluent que le saignement en début de grossesse est souvent peu abondant et différenciable des dernières règles et un bon interrogatoire permettra d’éviter les erreurs de datation de la grossesse. L’implantation fœtale et les rapports sexuels ne favorisent pas le saignement. Il n’existe pas de caractéristiques particulières prédisposant les femmes à saigner durant les premières semaines de la grossesse.

 

A.Kh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *