Acide folique et fer pendant la grossesse : booste l’intelligence des bébés

Acide folique et fer pendant la grossesse : booste l’intelligence des bébés

La supplémentation en acide folique et en fer avant et pendant la grossesse a, non seulement un impact sur la prévention des malformations neurologiques, mais elle aurait aussi une nette influence sur le développement de l’intelligence de bébé. C’est la conclusion d’une étude réalisée au Népal et publiée dans la revue « Journal of American Medical Association ».

 

Les auteurs du travail ont recruté 676 enfants qui étaient suivis jusqu’à l’âge de 7 et 9 ans. Il est apparu que les enfants issus de grossesses supplémentées en fer et acide folique ont montré un statut psychomoteur plus développé et de plus grandes capacités cognitives par rapport aux enfants dont les mamans n’étaient pas supplémentées.

Pendant la grossesse, le fer influencera l’activité des neurotransmetteurs et l’acide folique stimulera la division cellulaire prévenant ainsi les éventuelles défectuosités qui peuvent toucher le système nerveux.

Par ailleurs, la carence en fer et acide folique, chez la femme enceinte, est à l’origine d’une anémie dont les conséquences peuvent êtres désastreuses sur la santé de la mère pendant la grossesse et aussi pendant l’accouchement.

 

Donc, ne négligez jamais le fer prescrit par votre gynécologue si vous êtes enceinte car ce n’est sûrement pas un luxe.

 

E.K.L