Tout savoir sur « les ganglions » en 3 étapes

ganglions-lymphatiques-sante-tunisie-TN-immunitaire-systeme-globule-blanc1. Qu’est ce que les ganglions ?

Les ganglions lymphatiques, couramment appelés ganglions, sont de petits organes arrondis ayant la forme d’haricot, présents un peu partout dans le corps humain, lequel contient approximativement 500 à 1000.

2. Structure et fonction des ganglions :

Un ganglion normal a généralement la forme d’un sphéroïde de 1 à 15 mm de diamètre. Il est constitué de tissu lymphoïde, tissu dans lequel séjournent et se multiplient les globules blancs de type lymphocytes responsables des réactions immunitaires.

Présents au niveau du cou, des aisselles ou au niveau du pli de l’aine, les ganglions, souvent organisés en chaînes ou groupés en amas, appartiennent au réseau lymphatique, un système parallèle aux veines dans lequel circule la lymphe (Liquide biologique qui parcourt tout le corps humain).

Les ganglions nettoient la lymphe, éliminent les bactéries, les virus et les corps étrangers qui s’y trouvent mais sont aussi responsables de la fabrication et du stockage des lymphocytes et de la formation d’anticorps jouant ainsi un rôle fondamental dans le fonctionnement du système immunitaire.

3. Pathologies des ganglions :

En combattant les germes, les ganglions peuvent augmenter de volume et enfler en cas d’infection de plaies, blessures ou autre, affectant la partie du corps se trouvant près d’eux, On parle alors d’adénopathie comme le cas d’une infection de l’oreille ou de la gorge qui affecte les ganglions du cou.

Le lymphome, souvent révélé par la découverte d’uneadénopathie est un cancer qui affecte les lymphocytes présents dans les ganglions lymphatiques.

Parmi leslymphomes, on distingue classiquement le lymphome de Hodgkin, oumaladie de Hodgkin, caractérisé par un type cellulaire particulier (cellulede Reed-Sternberg), mais il existe d’ autres types de lymphomes nommés lymphomes non hodgkiniens.

Le lymphome hodgkinien est diagnostiqué fréquemment chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes.

Par contre les lymphomes non hodgkinien sont plus observés chez les personnes âgées de plus de 60 ans, mais peuvent aussi apparaitre a tout âge surtout chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

B.H.S