Le nerf optique, une affaire tellement complexe qu’elle laisse perplexe !

nerf-optiqueComme son nom le laisse supposer, le nerf optique est le pilier de tout le mécanisme de la vue. En effet, il prend naissance sur la rétine, qui est la membrane tapissant la face interne de l’œil et contenant les cellules permettant aux rayons lumineux d’être captés, puis transformés en influx nerveux pour gagner le cerveau.

A cet endroit se réunissent les fibres optiques, provenant des cellules nerveuses de la rétine, la papille qui mesure, à peine, 1,5 mm de diamètre, elle est plus pâle que le reste de la rétine et apparaît légèrement en relief surtout sur la zone orientée vers le nez.

A ce niveau se réunissent, aussi, de nombreuses petites fibres nerveuses, possédant la capacité de transporter l’influx nerveux « fabriqué » à l’intérieur des cellules visuelles, les cônes et les bâtonnets après une stimulation par la lumière entrant par la pupille.

Et ce sont ces fibres nerveuses qui se regroupent au niveau de la papille pour donner le nerf optique.

Bon à savoir que cet endroit où le nerf optique quitte l’œil, il n’existe ni cônes, ni bâtonnets, si bien que la vision est complètement impossible. Et c’est pour cette raison, justement, que cette zone est appelée la tache aveugle.

Le nerf optique quitte l’orbite où est logé l’œil, par un petit canal osseux, le canal optique. Il traverse ensuite une partie de la boîte crânienne, en longeant la base du cerveau, puis est rejoint par le deuxième nerf optique provenant de l’autre œil.

La réunion des nerfs optiques, s’appelle le chiasma optique, au niveau de la glande hypophyse. A ce niveau, les fibres, constituant les nerfs optiques, se croisent partiellement.

Arrivé dans le cerveau, le nerf optique donne naissance à d’autres fibres nerveuses, qui vont se terminer dans le cortex cérébral du lobe occipital

A cet endroit, l’information envoyée par les cônes et les bâtonnets, est traitée par le cerveau et aboutit, finalement, à une image consciente. Tout un programme, quoi. A la fois complexe et bien arrangé.

Par ailleurs, la pathologie du nerf optique regroupe les affections appelées neuropathies optiques. Mais là, c’est une autre paire de manches à démêler dans un autre article.

N.H.