« Le larynx », organe essentiel de la phonation

Relief de la pomme d’Adam, Le larynx, organe de la voix est situé en arrière et au-dessous de la base de la langue, en avant de la partie terminale du pharynx et au commencement de l’œsophage, juste au dessus de la trachée. Il est placé au niveau du carrefour aéro-digestif et à la hauteur de la 5ème et 6ème vertèbres cervicales.

C’est un  ensemble complexe de cartilages de ligaments et de muscles. un conduit rigide, d’environ 5 cm de longueur, constitué principalement de l’os Hyoïde, en forme de U auquel est suspendu le larynx à sa partie supérieure et de cinq cartilages (tissu conjonctif dense et élastique qui se trouve dans nombreuses pièces osseuses) à savoir le cartilage thyroïde, le cartilage crinoïde, 2 cartilages aryténoïdes, l’épiglotte.

Ces différents cartilages s’entremêlent entre eux à l’aide de muscles moteurs qui assurent la mobilité du larynx.

Le cartilage thyroïde est situé immédiatement au-dessous de l’os hyoïde a l’avant du larynx et forme la bosse dans le cou connue sous l’appellation pomme d’Adam

Le cartilage cricoïde est le plus inférieur des cartilages laryngés, il se présente sous forme d’anneau et relie le larynx à la trachée.

Les cartilages aryténoïdes tendent les cordes vocales.

L’épiglotte est une structure cartilagineuse de forme plate, localisée derrière la racine de la langue et reliée au larynx.

 

Le larynx  se subdivise en 3 régions :

La partie sus-glottique au dessus des cordes vocales contenues dans  la glotte située dans  la partie centrale, Les cordes vocales  sont formées par  unepaire de muscles situés de chaque côté de l’ouverture de la trachée. La 3éme partie du larynx  est  l’étage sous glottique, qui se poursuit vers la trachée.

Le larynx accomplit plusieurs fonctions qui sont :

  • La respiration : les cordes vocales s’écartent naturellement afin de permettre à l’air d’entrer dans les poumons et d’en sortir par la trachée
  • La déglutition :Les muscles et les ligaments du larynx contribuent à faire avancer les aliments de la bouche à l’œsophage ; ils tirent le larynx vers l’avant, permettant ainsi aux aliments ou aux liquides de descendre dans la gorge (pharynx) puis  dans l’œsophage.
    • La phonation, correspond à la production de son qui est  émis lorsque les cordes vocales se rapprochent et vibrent avec l’air ; le mouvement des cordes vocales fait varier le volume et le ton de la voix.

C’est là qu’intervient le rôle de L’épiglotte qui consiste à  coulisser vers le haut lors de l’ouverture des voies aériennes et à obstruer la glotte lors de la déglutition ou de l’ingestion de liquides et d’aliments.

L’épiglotte empêche ainsi ces derniers de pénétrer dans les voies respiratoires et de contraindre l’arrivée d’air dans les poumons. Chez certaines personnes, une épiglotte trop peu développée peut être la cause d’apnées du sommeil (flux respiratoire diminué lors du sommeil).

B.H.S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *