Le Slime, ce jeu très tendance peut être très dangereux

« Maman, je voudrais fabriquer mon slime », j’ai du subir cette demande 10 fois par jour les six derniers mois et heureusement que je n’ai pas cédé, disons que je lui ai permis d’essayer une fois, et je savais d’avance que ça n’allait pas marcher car il y manquait le principal ingrédient qui donne à cette pâte sa texture gluante et élastique, il s’agit de la colle liquide.

L’ANSES (Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail) et la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes en France) viennent de publier une alerte pour les consommateurs sur les risques liés à la fabrication et à la manipulation du Slime, aussi bien ceux vendus dans le commerce que ceux fabriqués à la maison et ce n’est pas les tutos qui manquent sur les réseaux sociaux.

La colle liquide contient des conservateurs comme le formaldéhyde ou des isothiazolinones, des substances qui peuvent provoquer des allergies cutanées mais elle contient aussi d’autres solvants qui peuvent causer des irritations respiratoires comme l’éthanol et l’acétate d’éthyle.

Et pour parfaire la recette, il faut y ajouter de l’acide borique, appelé aussi bore, un produit réputé pour ses effets irritants en l’inhalant, en l’ingérant et en le manipulant et cerise sur le gâteau, on lui suspecte aussi des effets secondaires sur la fertilité et le développement embryonnaire et fœtal.

Les produits vendus dans le commerce sont aussi pointés du doigt puisque la DGCCRF et sur 15 prélèvements analysés, 2 kits contenaient une teneur en bore supérieure à la limite autorisée. Ces kits ont déjà été rappelés et retirés du marché en France.

Chers parents, vigilance, vigilance, vigilance.

E.K.L