Et le Nobel de médecine 2018 est attribué à …

Le chercheur américain James Allison et son confrère japonais Tasuku Honjo avaient été récompensés du prix Nobel de Médecine cette année, grâce à leurs travaux, chacun de son côté, sur l’immunothérapie. Le concept de cette technique est simple : au lieu de viser directement les cellules cancéreuses, l’attention avec cette thérapeutique, est plutôt dirigée vers une meilleure activation et une meilleure mobilisation du système immunitaire dans le but de l’aider à détruire et à éliminer les tumeurs.

D’après leurs travaux sur le sujet qui auraient commencé depuis le début des années 90, grâce à cette technique thérapeutique qui repose sur l’utilisation d’anticorps, et grâce aussi à l’association de plusieurs immunothérapies, la survie à 3 ans pourrait atteindre les 60% pour certains types de cancers comme le mélanome, ce qui n’est pas négligeable.

L’immunothérapie n’est pas non plus, dénuée de risques et d’effets secondaires, ce qui implique un usage décent et rationnel de ces molécules puissantes.

 

E.K.L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *