Attention aux fromages synthétiques !!!

La période de ramadan voit la consommation de fromage, surtout râpé, exploser. Nos préparations en sont très gourmandes, briks, tajines, les différentes préparations de pâtes, soupes, lasagnes, pizzas, etc. Interpellés par les appellations « au gruyère », « au gouda » et « à l’emmental », nous avons décidé de vous éclairer sur le vrai, du faux fromage.

Motivés par des raisons financières, les industries agroalimentaires ont crées une demande concernant un produit qui se comporte comme un fromage, se cuisine comme tel mais qui n’en est pas. L’offre ne s’est pas fait attendre et en 2007, Cargill, une entreprise américaine, a commercialisé le premier fromage analogue ou synthétique. Ce dernier est en fait une recomposition d’un « produit fromager » avec pour ingrédients une faible quantité de lait (15%), de l’huile de palme et des rehausseurs de goût. Encore plus fort, cette même entreprise a inventé 2 ans plus tard un fromage sans lait : le Lygomme™ ACH Optimum. Cette « préparation » est un mélange de trois amidons, de gélifiants et d’aromes qui imitent le fromage.

Les conséquences sur notre santé de ces faux fromages ne sont pas encore connues, par contre l’appellation fromage peut porter à confusion pour les consommateurs, qui pensent avoir à faire à un produit laitier contenant du calcium, dont le déficit provoque des problèmes de croissance, surtout chez les enfants, et l’ostéoporose ou diminution de la masse osseuse.

La seule solution pour déceler le faux fromage est la lecture attentive de la liste des ingrédients (repérez les mentions galactomannane, carraghénane, E 407, 410,412, 417 sur les étiquettes) ou solution radicale : râpez vos fromages vous-même !!!

K.L