Trop de glucides = Gros risque de cancer du sein

Pour établir une relation de cause à effet, tant discutée, entre les aliments riches en glucides et le développement de certains cancers dont notamment celui du sein, une étude italienne a été menée auprès de 26 066 femmes en bonne santé sur une période de 11 ans.

Les informations relatives à l’alimentation de ces femmes ainsi que la charge en glucose de ces aliments et la fréquence de leur consommation ont été recueillis grâce à un questionnaire.

Après 11 ans de suivi, 879 cas de cancer du sein ont été relevés. Il a été constaté qu’une alimentation avec une charge glycémique élevée était associée à une augmentation de 45% du risque de cancer mammaire. Ni le statut ménopausique ou l’IMC ne semblent influencer cette association.

L’hypothèse avancée par les scientifiques, pour expliquer ce phénomène, est que la charge importante de glucose ingérée sera à l’origine d’une sécrétion importante d’insuline, connue pour ses propriétés stimulatrices de la division cellulaire, ce qui peut accélérer le développement de la tumeur.

Toutefois, les données de la littérature restent encore très controversées car si certaines études ont infirmé une liaison entre cancer du sein et la charge en glucose, d’autres l’ont confirmée. Ceci ne devrait pas, tout de même, à négliger de conseiller le patient de réduire la consommation des aliments à charge glycémique importante.

Ces résultats ont été publiés dans la revue « Cardiovascular Disease ».

E.K.L