Le paquet de cigarettes neutre, c’est quoi ?

Dans son dossier de presse daté du 25 septembre 2014, le programme national de réduction du tabagisme (PNRT) français, dans son premier axe « Protéger les jeunes et éviter l’entrée dans le tabagisme », préconise d’adopter les paquets de cigarettes neutres dans le but de les rendre moins attractifs.

Ce projet de loi, déjà introduit en Australie en 2012 et prochainement en Angleterre et en Irlande, consiste en une standardisation des paquets de cigarettes, la même forme, la même taille, la même couleur et la même typographie seront désormais de rigueur. Seuls figureront sur l’emballage, les traditionnels avertissements sanitaires sous forme d’images et de texte, ainsi que la marque, néanmoins de taille réduite et placée toujours au même endroit.

Les avantages escomptés sont « une amélioration de l’efficacité des avertissements sanitaires, la réduction de la désinformation des consommateurs sur la dangerosité des cigarettes et la neutralisation de l’attractivité de l’emballage et de la marque, notamment auprès des jeunes ».

Le paquet neutre a été motivé par le simple fait que les avertissements sanitaires textuels ou visuels seront plus visibles sur un fond neutre. Il a aussi l’avantage d’annihiler le travail marketing des industriels qui essaient de capter l’attention du consommateur. Le paquet, et donc le tabac, devient un objet commun sans charme.

En Australie, le pays qui a le plus de recul par rapport à cette mesure, une augmentation de 78 % des appels vers le numéro de téléphone d’aide à l’arrêt du tabac a été constaté dans le mois qui a suivi la mise en place de la mesure.

La Tunisie, avec ses 35 % de fumeurs, a piètre allure, en sachant que même l’interdiction de fumer dans les lieux publics n’est pas respectée…

K.L