La syncope : Les réflexes à adopter pour éviter une issue fatale

Quand on parle de syncope, c’est toujours avec une connotation dramatique car le commun des citoyens assimile ce genre d’incident à une situation de santé désespérée, alors que, souvent, ce n’est vraiment pas le cas.

 

La syncope : Les réflexes à adopter pour éviter une issue fatale

Bien entendu, la syncope peut entraîner des risques graves et sérieux, mais peut s’avérer être un simple accident de parcours si l’on sait s’y prendre. Mais voyons d’abord en quoi consiste la syncope ?

 

Lire la suite

Paralysie faciale a Frigoré : Le froid attaque le nerfs et paralyse le visage

La paralysie faciale a Frigoré peut frapper toute personne qui s’aventure à passer brutalement d’un climat chaud à un autre froid…

 

Paralysie faciale a Frigoré : Le froid attaque le nerfs et paralyse le visage

D’un coup, on ressent une sorte d’engourdissement au niveau de la moitié de la face. A regarder dans le miroir, l’on remarque que le visage n’est plus aussi symétrique que d’habitude… Au bout de 24 à 48 heures, cette moitié de la face semble totalement morte ! Il s’agit d’une paralysie faciale ! Cette dernière peut certes être de plusieurs types, mais celle liée au froid, est la paralysie faciale a frigore, dite aussi maladie de Bell.

De quoi s’agit-il ?

 

Lire la suite

L’anesthésie générale : un geste de précision, mais sans risque

Tout patient appelé à subir une intervention chirurgicale a, certes, des craintes quant à l’acte chirurgical, mais il a, également, des appréhensions vis-à-vis de l’anesthésie générale. Des appréhensions légitimes rien qu’à l’idée qu’il va perdre totalement conscience.

 

L’anesthésie générale : un geste de précision, mais sans risque

Des appréhensions, toutefois, atténués dans le sens où cet acte anesthésique va lui permettre de subir l’opération sans rien sentir.

 

Le rôle de la prémédication

 

Lire la suite

L’otite, mal inévitable ?

Parmi les pathologies auxquelles on n’y échappe pas, plus particulièrement les jeunes enfants et les nourrissons, on citera l’otite moyenne qui peut toucher les moins jeunes et les adultes, mais dans des proportions beaucoup moins fréquentes. De quoi s’agit-il au fait ?

 

L’otite, mal inévitable ?

C’est une infection ou une inflammation de l’oreille touchant une petite cavité osseuse de l’oreille moyenne, située exactement derrière le tympan. Cette cavité est reliée par un conduit, appelé trompe d’Eustache, à une autre cavité qui se trouve à l’arrière de la gorge et des fosses nasales. Et c’est souvent par ce conduit que les virus ou autres bactéries remontent vers l’oreille moyenne, à la suite d’un rhume ou d’un mal de gorge, plus communément connu sous l’appellation de pharyngite.

 

Lire la suite

La prostatectomie radicale par cœlioscopie : Traitement de choix du cancer localisé de la prostate

Le cancer de la prostate est l’un des plus répandus chez les hommes à travers le monde entier. Et la Tunisie n’échappe pas à ce fléau qui exige, généralement, le recours à l’intervention chirurgicale.

 

La prostatectomie radicale par cœlioscopie : Traitement de choix du cancer localisé de la prostate

Ce traitement radical a connu, au fil des ans, une évolution en faisant un des plus efficaces.

Pour en savoir plus, nous avons sollicité Dr Riadh Zribi, chirurgien urologue pour nous en parler des différentes étapes de cette maladie,

 

Lire la suite

Les mycoses :tantôt dociles, tantôt rebelles

Les mycoses sont secondaires à la pénétration d’agents fongiques, plus communément connus sous le nom de champignons, dans les tissus. Elles sont de plusieurs types selon qu’elles s’attaquent à la peau, aux phanères, aux muqueuses ou aux organes.

 

Les mycoses :tantôt dociles, tantôt rebelles

Les mycoses est un groupe de maladies qui peut se transmettre entre humains ou à travers les animaux.

Les agents responsables que sont les champignons sont dits saprophytes, ceci veut dire que la plupart sont normalement présents dans les tissus humains et en équilibre avec leur hôte mais pourraient se manifester et devenir symptomatiques au moindre désordre immunitaire et si les conditions locales le permettent.

 

Lire la suite

Les premiers gestes à entreprendre après une « zanzana »

En ces temps de grand froid qui continue à sévir en Tunisie, chacun se chauffe comme il peut. Mais comme le chauffage central n’est pas encore à la portée de tout le monde et non pas généralisé, les ménages tunisiens recourent aux moyens moins propres dont notamment les appareils à pétrole ou encore ceux rudimentaires et traditionnels du fameux « canoun ».

 

Les premiers gestes à entreprendre après une « zanzana »

Or, ces méthodes présentent des dangers potentiels pour ceux qui les utilisent. Sans oublier les appareils de chauffe-eau qui pourraient constituer une menace pour les usagers qui pourraient être atteints d’intoxication due à l’émission de l’oxyde de carbone à partir de ces appareils, plus connue encore sous l’appellation, bien de chez nous, la « zanzana ».

 

Lire la suite

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens : à utiliser avec précaution

Largement utilisés par la population, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont, avec les corticoïdes, considérés comme les thérapeutiques miracles découverts au 20ème siècle.

 
anti-inflammatoires-sante-tunisie

 Les AINS ont, à faibles doses, une action  contre la fièvre (antipyrétique) et contre la douleur (antalgique) et, à fortes doses, c’est leur effet anti-inflammatoire qui se manifeste.

 

 

Lire la suite