L’orthoptie, le troisième maillon de la chaine de la vision

Profession paramédicale, l’orthoptie consiste essentiellement à dépister, examiner et rééduquer les troubles de la vision synchronisée des deux yeux. L’orthoptiste, un peu comme un « kiné des yeux », s’occupe des problèmes de motricité ou de coordination des yeux comme dans le strabisme (perte du parallélisme oculaire), l’amblyopie fonctionnelle (œil paresseux) et les paralysies oculomotrices.

L’orthoptiste travaille en étroite collaboration avec l’ophtalmologue et l’opticien, on parle de la règle des « trois O ». Il est spécialisé dans le bilan orthoptique, un examen qui évalue les possibilités des yeux sur le plan musculaire et sur certains aspects de la vision : symptômes, habitudes de vie, recherche de strabisme, poursuites oculaires (suivre une cible en mouvement), saccades oculaires (fixer alternativement deux cibles séparées),  état des six muscles qui entourent chaque œil, insuffisance de convergence, etc.

L’orthoptie est un métier complet qui nécessite une formation pointue, surtout que le nombre d’examens complémentaires et les techniques d’imagerie qu’il peut effectuer ne cessent d’augmenter.

K.L