Nouvel espoir pour les patients atteints de BPCO

Anoro-Ellipta-broncho-pneumopathie-obstructive-umeclidinum-vialnterol-poudre-inhalationL’agence américaine FDA vient d’approuver Anoro Ellipta, un nouveau médicament pour traiter la broncho-pneumopathie obstructive. Le médicament est composé d’umeclidinum et de vialnterol poudre à inhalation. Il est indiqué en monoprise quotidienne à long terme pour améliorer le flux d’air chez les attenits de BPCO chronique.

La broncho-pneumopathie chronique obstructive est une maladie respiratoire lourde et chronique avec une difficulté respiratoire qui s’aggrave avec le temps.

Les symptômes sont faits d’essoufflement, toux chronique avec expectoration chez un sujet tabagique ayant dépassé la quarantaine. La BPCO est classée comme la troisième cause de décès aux états unis.

« Anoro Ellipta agit en aidant à détendre les muscles de la région thoracique pour aider le flux d’air pulmonaire » explique Pr.Curtis Rosebraugh, directeur du département d’évaluation des médicaments à la FDA. « la disponibilité d’un médicament de maintien à long terme des capacités respiratoires est une option thérapeutique importante pour les prescripteurs pour soulager leurs patients » continue Pr. Rosebragh.

Anoro Ellipta est un la combinaison entre umeclidinium et vilanterol. La première molécule est un anti-cholinergique inhalé  qui agit sur les muscles entourant les voies respiratoires principales et les empêchent de se serrer. Vilanterol est un béta 2 mimétique inhalé de longue durée d’action qui améliore la respiration en relâchant les muscles des voies respiratoires. 

La sécurité et l’efficacité d’Anoro Ellipta ont été testées sur 2400 patients avec BPCO. La notice comporte un avertissement que les béta 2 mimétiques augmentent la mortalité chez les asthmatiques.

Les effets indésirables du nouveau médicament peuvent être graves avec risque de bronchospasme paradoxal, risque cardio-vasculaire, glaucome aigu par fermeture de l’angle et aggravation d’une tendance à la rétention urinaire préexistante.

Les effets indésirables les plus communs sont la pharyngite, la sinusite, diarrhée, constipation et le spasme musculaire.

AK