Le Magnolia, pour combattre le cancer de la tête et du cou

fleur-de-magnolia-extrait-cancer-coux-tete-sante-tunisieLe Honokiol, de formule chimique C18-H18-O2, est l’un des principaux composés actifs de l’extrait de magnolia ; il a été utilisé pendant des siècles dans la médecine traditionnelle chinoise et japonaise pour traiter l’anxiété et d’autres troubles de la santé.

Ce composé phytochimique, présent dans l’écorce de la dite plante, possède aussi des vertus anti-cancer qui ont été mises en évidence par des chercheurs de l’université d’Alabama. Son action met en jeu de nombreuses voies biochimiques qui réduisent les tumeurs de divers types, ou les empêche de se développer.

Ces chercheurs ont réussi à déterminer le mécanisme par lequel le composé chimique du magnolia fonctionne contre les cancers de la tête et du cou (appelés aussi cancers des voies aérodigestives supérieur): Il bloque une protéine appelée récepteur du facteur de croissance épidermique ou EGF.

Auparavant les études réalisées à ce sujet, ont conclu que presque toutes les cellules du cancer de la tête et du cou affichent une surabondance de cette protéine qui a été, de ce fait, suggérée dans la littérature comme une cible potentielle.

Les chercheurs ont testé le Honokiol sur des lignées cellulaires dérivées de cancers humains de la cavité buccale, du larynx, de la langue et du pharynx. Dans tous ces cas, le Honokiol a détruit les cellules cancéreuses. Testé également contre des tumeurs implantées chez des souris, les résultats étaient similaires.

Ainsi il a été démontré sur la base des travaux et étude de laboratoire, que le Honokiol se lie plus fortement aux EGF que ne le fait le « gefitinib » un médicament couramment utilisé pour traiter les cancers de la tête et du cou.

Le Dr Santosh K. Katiyar, auteur de l’étude et ses collègues expliquent : « En conclusion, le Honokiol semble être une petite molécule bioactive phytochimique attractive pour la gestion du cancer de la tête et du cou, qui peut être utilisée seule ou en combinaison avec d’autres médicaments thérapeutiques disponibles. »

B.H.S