La Metformine réduirait le risque d’apparition de glaucome à angle ouvert

metformin-glaucom-sante-tunisieSelon une étude de la JAMA ophtalmology, L’utilisation du chlorhydrate de metformine est  associée à un risque réduit de développement du glaucome à angle ouvert (GAO) qui menace la vue des personnes atteintes de diabète.

C’est le  résultat  des recherches effectuées par une équipe de chercheurs de l’université du Michigan  qui a évalué le risque d’apparition de glaucome à  angle ouvert lors de l’utilisation de metformine, en se référant aux donnés recueillies de 2001 à 2010 à partir d’un réseau de soins américains.

Parmi les 150.016 patients recensés atteints de diabète, 5893 (3,9%) ont développé un GAO.

Au cours  de la période d’étude, 60214 patients (40,1%) ont utilisé au moins une seule fois de la metformine,  46 505 (31 pour cent)  au moins de sulfonylurée; 35 707 (23,8 pour cent)  au moins du  thiazolidinedione; 3663 (2,4 pour cent) du méglitinide; et 33 948 (22,6 pour cent) au moins une  prescription d’insuline.

Les Résultats de l’étude indiquent que les patients qui ont eu une prescription de la quantité la plus élevée de metformine (supérieur à 1 110 grammes en deux ans) avaient un risque d’apparition d’un GAO réduit de 25 pour cent par rapport à ceux qui n’en ont pas pris. Ainsi selon ces constatations l’augmentation d’un gramme de la metformine (a été associée) correspond à une réduction de 0,16 pour cent du risque du GAO, ce qui signifie que la prise d’une dose standard de 2 grammes de metformine par jour pendant deux ans se traduirait par une réduction de 20,8 pour cent du risque de GAO.

Selon les chercheurs de cette étude, Il serait également important d’élucider les mécanismes d’action de la  metformine dans les tissus oculaires impliqués dans la pathologie du GAO et ce aussi bien du point de vue moléculaire que clinique.

B.H.S