Le réchauffement du patient : un moyen anti-douleur efficace

Une étude canadienne a montré que le réchauffement du patient opéré pourrait aider à réduire les douleurs postopératoires.

 Un groupe de 30 patients à la moyenne d’âge de 68 ans ont été séparés en deux groupes : un premier groupe a reçu une couverture classique et le second une couverture chauffante connectée à une unité de chauffage à température réglable.

Pendant plusieurs heures, l’intensité de la douleur a été suivie parallèlement avec la température corporelle.

Les patients du deuxième groupe ont utilisé moins d’antalgiques (médicaments antidouleurs) que ceux du premier et ils ont rapporté également un meilleur bien-être thermique. Ils étaient 83% de personnes à êtres satisfaits contre 21% du premier groupe.

Ces données, publiées dans la revue « The American Journal of Nursing », suggèrent que toute opération qui dépasse les 30mn doit être suivie d’un réchauffement efficace du patient pour limiter l’intensité de la douleur en postopératoire.

 

E.K.L