Un traitement agissant sur la déficience intellectuelle de la trisomie 21 sera désormais possible

Un scientifique américain travaille depuis cinq ans sur la recherche d’un traitement qui peut corriger le déficit intellectuel des personnes atteintes de trisomie 21.

Une trentaine d’équipes se penchent sur la question. Des essais cliniques sont en cours.

Dans la trisomie 21, certains gènes sont exprimés en surplus. Le but de ces recherches est d’essayer de freiner cette surexpression génique et de traiter, au niveau cérébral, les éventuels défauts de transmission des informations causées par la trisomie 21.

 

Les scientifiques espèrent même pouvoir traiter cette déficience pendant la grossesse (en pré-natal).

 

E.K.L