Sinusite : Un mal vraiment handicapant

Ces derniers communiquent avec les fosses nasales par de petites ouvertures appelées « ostia ». Ils sont, par conséquent, un lieu de circulation de l’air ambiant. Par les orifices des sinus, s’écoule le mucus qui y est normalement produit. 

Sinus et sinusite : quelle relation ?

Survenant à tout âge, la sinusite désigne l’inflammation de la muqueuse qui tapisse les cavités sinusiennes. Lorsque vous êtes enrhumés, grippés  ou votre gorge est enflammée : vos sinus peuvent s’infecter et par suite la sinusite se développe.

Sinusite : quelles sont les causes ?

Les agents pathogènes qui sont à l’origine de la sinusite sont les bactéries et les virus.

Lors d’un rhume, l’inflammation de la muqueuse sinusienne bloquera les ostia et empêchera le drainage normal du mucus et la vidange des sinus. Les microbes se multiplieront donc plus facilement dans ce milieu confiné et entraîner les signes classiques de la sinusite dont surtout les maux de tête.

Sinusite : facteurs de  risque ?

Certains facteurs peuvent rendre le terrain favorable au développement de la sinusite notamment : l’humidité, l’air pollué, une anomalie anatomique du nez (déviation de la paroi nasale), les polypes du nez, un terrain allergique est aussi propice aux sinusites..

Sinusite : petit détail

On distingue 2 types de sinusite :

Sinusite aiguë : cette sinusite guérit normalement au bout d’une période qui ne dépasserait 3 semaines sous les thérapeutiques adéquates (décongestionnant et éventuellement antibiotiques).

Sinusite chronique : un passage à la chronicité est suspecté si l’antibiothérapie s’avère inefficace pour venir à bout de la sinusite. Des examens complémentaires seraient alors nécessaires pour évaluer l’état des lieux et seul le médecin spécialiste décidera des thérapeutiques appropriées en fonction des résultats.

Traitement ?

Si vous avez un doute, et vous croyez que vous souffrez de la sinusite, ne perdez pas de temps, dépêchez vous et allez voir un médecin  pour que votre sinusite ne devienne pas progressivement et en la marginalisant, chronique en quel cas le traitement sera plus compliqué. Certaines sociétés savantes préconisent que ce soit le médecin O.R.L (Oto-Rhino-Laryngologue) qui prend en charge les problèmes sinusaux.

Dernier conseil : ne vous habituez pas à l’automédication car, à la longue, votre sinusite peut évoluer vers la chronicité. Et aussi banale soit-elle ou semble-t-elle l’être, une sinusite non, insuffisamment ou incorrectement traitée peut être à l’origine de complications graves comme des troubles neurologiques ou une méningite.

 

Marmir