Nouveau test pour les allergies

test-cutane-allergieLe « joint research center » JRC  vient de valider une nouvelle méthode, d’identification des produits chimiques susceptibles de déclencher des allergies de la peau, sans le recours à  l’expérimentation animale.

Il s’agit de “The human Cell Line Activation Test (h-CLAT)”   qui a été développé par des industriels et validé par le JRC, Laboratoire de référence de l’Union européenne pour les alternatives aux essais sur les animaux (ECVAM EURL).

L’application de ce test aide à la détermination des produits chimiques qui peuvent mener à la dermatite de contact allergique (DCA), l’une des maladies professionnelles les plus courantes, et permettra donc de réduire le nombre d’animaux actuellement utilisés à cet effet être.

Jusqu’à présent, le potentiel des produits chimiques provocant  des allergies de la peau a été testé sur des souris et des cochons d’inde.

Après le processus de validation, le laboratoire CEVMA recommande désormais l’utilisation du test h-CLAT dans le cadre d’approches de test et d’évaluation, à intégrer  avec des données provenant d’autres méthodes non-animales et des prédictions des modèles informatisés.

Cette  recommandation vise à éclairer les scientifiques lors des discussions au sein de l’OECD (Organisation for Economic Co-operation and Development) en vue de développer un guide des lignes directrices sur le « h-CLAT ». Ces lignes des méthodes d’essai l’OECD sont  internationalement  agréées par les gouvernements, les industriels et les laboratoires indépendants.  Ils sont utilisés pour déterminer la sécurité des produits et préparations chimiques, y compris les pesticides et les produits chimiques industriels.

B.H.S