Le test de dépistage du HIV à domicile

Le premier test de dépistage du SIDA a été autorisé par la FDA, l’agence américaine des médicaments, pour sa mise en ventre libre. Ce test s’appelle OraQuick In-Home HIV.

 

Le principe repose sur le prélèvement d’un peu de salive à l’aide d’un outil-test. Ce dernier sera placé dans un tube contenant une solution. Il faut entre 20 et 40 mn pour pouvoir lire le résultat : un seul trait signifie que c’est négatif et deux traits signifient que des anticorps anti-HIV ont été détectés.

Selon la FDA, un test positif aide à identifier et à limiter les personnes qui nécessitent la réalisation d’investigations médicales plus poussées pour confirmer ou infirmer le résultat trouvé.  Un test négatif n’élimine pas, non plus, la possibilité d’être infecté par le virus car ce test est plus efficace si la contamination par le VIH date de plus de trois mois et même, après ce délai, le risque d’avoir des faux négatifs est possible.

Ce test sera mis en vente libre à partir du mois d’octobre aux Etats-Unis et ne  sera délivré que pour ceux âgés de 17 ans et plus.

L’Ora-Quick In Home HIV est le premier test à effectuer de A à Z chez soi. En 1996, la FDA a donné l’aval pour un test qui consistait à prélever du sang à domicile, l’envoyer au laboratoire et récupérer le résultat après quelques jours par téléphone.

Cet article est apparu dans la page de « FDA’s Consumers Updates ».

 

E.K.L