Le curcuma : pour traiter le cancer

Malgré les avancées majeures dans le domaine de la cancérologie, l’Organisation Mondiale de la Santé rapporte que l’incidence du cancer va doubler dans les 20 prochaines années.

Bien que plus de 90% des décès par cancer sont dus aux métastases de la tumeur primitive au niveau des organes vitaux, la majorité des traitements anticancéreux disponibles ciblent la tumeur mère.

Ces traitements induisent une toxicité et des effets indésirables, parfois, bien plus dangereux pour le patient que la maladie initiale. Dans le contexte du traitement, des scientifiques du département des thérapeutiques expérimentales dans le centre « MD Anderson Cancer » à Houston et, en collaboration, avec leurs collègues de l’Institut des Sciences Biologiques de l’Université de Malaya en Malaisie, ont publié un article dans «The International  Journal of Biochemistry and Molecular Biology » concernant l’effet du curcuma sur le tissu cancéreux.

Le curcuma, cette épice d’origine hindoue, aurait des vertus anticancéreuses multiples. En effet, le curcuma peut électivement réguler les voies de signalisation cellulaire de l’inflammation, de la croissance, de l’invasion, de l’anxiogènes et du pouvoir métastasique des cellules cancéreuses.

En plus, le curcuma est inoffensif et surtout pas cher !

 

E.K.L