La paraplégie, une atteinte grave longue à traiter

paralysie-paralégie-sante-tunisieLa paraplégie est une paralysie des membres inférieurs associée à une paralysie d’une partie du tronc. Quant à ses origines, elles sont plutôt diverses.

La paraplégie est, généralement, causée par une lésion de la moelle épinière ou dorsale, le plus souvent suite à un traumatisme (accident de la route, plaie par arme à feu…). Elle peut également se développer après la présence d’une tumeur. La paraplégie est parfois l’un des symptômes de certaines maladies (sclérose en plaque, IMC…).

Concernant les symptômes, ont peut en citer le cas des motricités volontaires et de réflexe lorsqu’elles sont atteintes et ne fonctionnent quasiment pas ou plus, selon l’intensité de la paralysie. On observe, également, des contractures, c’est-à-dire des mouvements anormaux automatiques et une hypertonie/spasticité.

Les paraplégiques sont souvent atteints de troubles vésico-urinaires et autres troubles génito-sexuels, sans oublier ceux troubles respiratoires sont fréquents, ainsi que les troubles intestinaux.

On distingue deux types de paraplégies. Il y a, d’abord, celles dites centrales et qui sont la conséquence d’une atteinte de la voie pyramidale : cerveau, tronc cérébral ou le plus souvent moelle épinière.

Ensuite, on mentionnera les paraplégies périphériques et sont dues à une atteinte nerveuse après la synapse avec le premier neurone dans la corne antérieure de la moelle.

Il faut également séparer, sur le plan des symptômes, les paraplégies spasmodiques et celles flasques, sachant que les premières sont toujours d’origine centrale.

Pour ce qui est du traitement, il est impératif de citer la rééducation qui demeure primordiale dans la mesure où elle permet à la personne paraplégique de travailler son autonomie. D’autre part, la kinésithérapie permet de travailler les articulations et de développer la force des muscles qui ne sont pas paralysés.

Une rééducation intestinale ainsi qu’un régime alimentaire adapté permet de réduire les troubles intestinaux.

N.H