La maison du diabète de Tunis, pour optimiser la relation diabétique/diabète

Le 14 novembre de chaque année, une date que nul n’est censé ignorer, du moins les personnes souffrant de la maladie qui sera la septième cause de décès dans le monde d’ici une quinzaine d’années. Pour le diabète, Tunis a créé une maison, considéré à titre humoristique, par certains, comme la maison du sucre c’est la « Maison du Diabète de Tunis ». Sante TN a rencontré son président, Dr Nejib Ben Abdallah, professeur en endocrinologie et diabétologie à l’hôpital Charles Nicolle. 

A l’origine de la Maison du Diabète

« C’est la création de l’amicale des diabétologues de Tunisie au début de l’année 2012 qui a frayé le chemin pour la fondation de la Maison du Diabète de Tunis au mois de novembre de la même année.

A l’instar de ce qui se passe dans le monde entier où la majorité des grandes villes sont dotées d’une maison du diabète, la maison du diabète de Tunis mène une action sociale pour les diabétiques. Elle est ouverte tous les jours de 9h à 17h, du lundi au vendredi, pour toutes les personnes souhaitant recevoir des informations concernant le régime diabétique, la nutrition, les conseils techniques sur les injections…

Entre le social et le scientifique

« La Maison du Diabète de Tunis est venue renforcer le lien entre le malade et le médecin dans le but de donner plus de confiance au diabétique car ne l’oublions pas c’est une maladie chronique, pesante et lourde de conséquences en l’absence d’une prise en charge optimale. Je dirai, même, qu’en cas d’indifférence et de détachement du patient de sa maladie, le risque de complications est inévitable avec un pronostic fonctionnel, voire vital, mis en jeu. Bien qu’âgée de deux ans à peine, mais on a tout de même remarqué que la maison du diabète a participé activement à l’amélioration de la vision du patient pour sa maladie.

Lors des rencontres avec les patients et en marge des connaissances élémentaires et des principes de base qui doivent toujours être rappelés, nos spécialistes essaient d’être à la pointe en proposant une mise à jour à propos des nouveautés thérapeutiques, sur la prise en charge, la prévention des complications et la diététique du diabétique.

Pour son volet scientifique, chaque année et à l’occasion de la journée mondiale du diabète, on organise une journée d’actualité en diabétologie baptisée « Diabéto ». Pour cette année, c’était « Diabéto 2014 ». Au cours de cette manifestation qui s’adresse aussi bien aux médecins spécialistes (endocrinologues, diabétologues, médecins nutritionnistes) qu’aux médecins généralistes, toutes les nouveautés en matière de données scientifiques, de recommandations des sociétés savantes, de prise en charge, du traitement…relatives au diabète sont exposées.

A la Maison du Diabète, les patients, adressés par les confrères, peuvent consulter quotidiennement pour une éducation nutritionnelle; et deux fois par mois, les jeudis après-midi, on organise des ateliers éducatifs, ceux-ci s’adressent particulièrement aux malades insulino-dépendants pour parler de leur contrôle glycémique, de leur hygiène de vie et de leur alimentation optimale afin d’atteindre le meilleur équilibre possible de leur diabète. La participation à ses ateliers se fait sur inscription vu le nombre limité de places. Ces réunions entre malades et spécialistes permettent une meilleure compréhension des demandes des diabétiques qui sont de plus en plus impliqués et responsables dans la prise en charge de leur maladie.

Annuellement et en guise de préparatifs pour le mois saint, des campagnes de sensibilisation et de dépistage sont menées pour aider les patients à mieux gérer leur maladie durant le mois du jeûne».

On n’omettra pas de rappeler qu’….

« A l’occasion de la journée mondiale du diabète, on a participé à une journée de dépistage du diabète à l’avenue Habib Bourguiba. Le même jour, il y a eu aussi une journée « portes ouvertes » au siège de la Maison du Diabète sis au 67, Avenue Alain Savary, Bloc A, 1er étage. Dépistage, projection de film sur le diabète et des conseils sont prévus pendant toute la journée.

D’autres actions sont envisagées pour l’année 2015 dont des sorties vers les régions de Nabeul, Béjà  et Bizerte pour des campagnes de sensibilisation. Dans ce contexte et dans un but d’unir les efforts pour maîtriser cette maladie, la Maison du Diabète de Tunis est ouverte à toutes les autres associations à caractère social ou scientifique qui travaillent dans le domaine de la diabétologie ».

E.K.L