La fasciite plantaire, à maitriser par les ultrasons

fasciite-plantaire-ultrasonLes patients souffrant de fasciite plantaire chronique ont désormais une nouvelle arme pour combattre cette maladie débilitante du pied.

C’est en effet ce qui ressort de l’étude présentée par la société américaine de radiologie interventionnelle lors de sa réunion scientifique annuelle.

Rappelons que la fasciite plantaire est une inflammation douloureuse du tissu dit fascia plantaire, qui est une membrane fibreuse épaisse. Il s’attache à une tubérosité située sous la surface du calcanéum (os du talon) où il est plutôt étroit et épais.

C’est une affection très fréquente qui rend la vie difficile  aux personnes qui y sont atteintes, et dont le traitement reste très limité. 

Bien que les traitements standards, tels que les médicaments contre  la douleur et les thérapies physiques, puissent offrir un certain soulagement, ils demeurent toutefois sans  réponses  permanentes. Des traitements définitifs sûrs et efficaces seraient  par conséquent, hautement souhaitables.

l’étude, objet de notre article a commencé en Aout 2013 avec la prise en charge de 100 patients présentant une fasciite plantaire chronique réfractaire, se plaignant de douleur au pied  qui a affecté leur capacité à gérer la vie quotidienne  et ayant tous échoué à répondre aux médicaments, à la modification de leur activité et aux soutiens de  leur voûte plantaire.

Les chercheurs ont utilisés des imageries par ultrasons et de l’énergie à ultrasons spécifiques afin de pénétrer, émulsionner et enlever le tissu malade du fascia Une fois ce tissu endommagé et provocateur de douleur disparu de façon permanente, du  tissu sain repousse  à sa  place, restaurant  ainsi sa fonction normale.

A l’aide de la détermination de l’index dit « Foot and Ankle Disability Index  (FADI) », des scores ont été recueillis auprès des patients à deux semaines, six semaines et six mois après le traitement.

Plus de  90 pour cent des patients ont rapporté une amélioration des symptômes deux semaines après le traitement, et ces améliorations ont été maintenues à six mois. Les patients ont également déclaré être très satisfaits et n’avaient pas eu de complications liées à ce traitement.

Ainsi, les patients atteints de fasciite plantaire auraient une autre option de traitement de leur maladie, en espérant avoir de plus amples résultats significatifs à ce sujet.

B.H.S