La cataracte : Seule l’intervention chirurgicale peut en venir à bout !

Nombreuses sont les atteintes pouvant affecter l’œil et altérer la vue. Outre la myopie, la presbytie et l’astigmate, celle de la cataracte est l’une des maladies assez répandues et qui est autrement plus embarrassante dans le sens où, de l’avis des spécialistes, elle nécessite, absolument une intervention chirurgicale. Mais voyons, d’abord ce que c’est qu’une cataracte, ses symptômes, ses origines et autres traitements et moyens de prévention.

 

Quand parle t-on de cataracte ?

La cataracte est un trouble de la vision qui survient lorsque le cristallin, cette petite lentille ovale située derrière la pupille, perd de sa transparence. En effet, lorsque le cristallin s’opacifie, les rayons lumineux parviennent moins bien à la rétine, ce qui explique que la vision s’embrouille altérant la vision de près et de loin.

Il est bon à savoir que, souvent, la cataracte se forme lentement, avec le vieillissement. Avec le temps, la structure du cristallin change. On ne sait pas exactement pourquoi, mais selon la principale hypothèse, les protéines du cristallin seraient altérées par les radicaux libres, des substances produites naturellement par l’organisme et qui contribuent au vieillissement.

On distingue plusieurs formes de cataractes dont les principales sont la cataracte sénile, celle dite secondaire et la cataracte traumatique.

 

Les symptômes

Comme pour toute atteinte, les symptômes existent, heureusement, pour donner l’alerte. On citera, entre autres, une baisse progressive de la vision malgré les changements de verres, des éblouissements ou une vision double en présence de lumières vives et une baisse de la luminosité des objets.

Quant aux causes, il est à noter que dans la plupart des cas, la cataracte résulte du vieillissement de l’œil. D’autres facteurs peuvent aussi être à l’origine de cette pathologie, dont notamment le diabète et autres maladies, une blessure oculaire, l’hérédité, les rayons ultra-violets et, parfois, certains médicaments (les corticostéroïdes).

Pour le traitement sera guérie ni avec des gouttes oculaires ni avec des rayons laser. Seule la chirurgie est possible et efficace.

Toutefois, lorsque la cataracte commence à se former et que les symptômes ne sont pas trop incommodants, la vision peut être améliorée par des mesures simples, tel le port des lunettes avec des verres antireflet pour atténuer l’éblouissement, le port de lentilles adéquates prescrites par un spécialiste…

 

Peut-on prévenir la cataracte?

Oui et non ! Comment ? Non… au cas où elle est due au vieillissement. Mais, oui, si elle est due à certaines blessures, en portant une protection adéquate au travail et lors d’activités sportives.

Pour revenir à l’intervention chirurgicale, disons que la décision est prise conjointement par le patient et le médecin ophtalmologiste, sachant qu’elle constitue rarement une urgence en la matière. Sans oublier que le taux de succès des opérations de la cataracte est très élevé. Dans 90% des cas, une bonne vision est rétablie.

Seulement, comme pour toute autre intervention chirurgicale, des complications peuvent survenir et les résultats ne peuvent être garantis à 100%.

 

M.B.H

 

{gallery}/sante/cataracte{/gallery}