L’œsophage

L’œsophage c’est le chemin entre la bouche et l’estomac. Il permet de transporter les aliments solides et liquides déglutis. L’œsophage fait 25 à 30 centimètres chez l’adulte.

Sa paroi est constituée de différentes couches faites de plusieurs types cellulaires.  La couche la plus interne est une muqueuse faite de cellules épithéliales avec des cellules musculaires et des cellules lymphoïdes. La sous-muqueuse est composée de tissu conjonctif plus dense infiltré de vaisseaux et de nerfs. Cette couche est suivie de deux couches musculaires, l’une est circulaire l’autre est longitudinale. La couche la plus externe s’appelle l’adventice et elle permet de séparer l’œsophage des organes avoisinants. Grace aux cellules musculaires, l’œsophage est doté de mouvements involontaires dit péristaltiques permettant la progression du bol alimentaire. L’onde péristaltique est déclenchée spontanément suite à la distension de la paroi œsophagienne par les aliments déglutis. Elle force le bol à descendre le long de l’œsophage jusqu’à atteindre l’estomac.

L’œsophage est fermé en dehors de la déglutition à ses deux extrémités. L’extrémité supérieure est contrôlée par une sorte de valve qui s’appelle le sphincter supérieur de l’œsophage. L’extrémité inférieure se termine par une entité fonctionnelle considérée comme un sphincter inférieur et qui s’abouche dans le cardia de l’estomac.

Cet organe, simple en apparence est vital. Il peut être touché par plusieurs pathologies qui rendent difficile voire impossible une bonne alimentation. Certaines sont congénitales comme le méga-œsophage, d’autres rentrent dans le cadre de maladies générales comme les atteintes œsophagiennes dans les maladies de système. Le reflux gastro-œsophagien est un retour du liquide gastrique acide dans l’œsophage ce qui donne une sensation de brulures. C’est un exemple d’une atteinte assez fréquente.

AK