L’Aérophagie : symptômes et traitement

L’Aérophagie est un trouble fonctionnel certes bénin, mais gênant au quotidien en raison de l’inconfort qu’il provoque.

L’Aérophagie, qui littéralement signifie « manger de l’air » est un phénomène physiologique, désignant la déglutition d’une certaine quantité d’air qui pénètre dans l’œsophage et dans l’intestin. L’estomac contient normalement une certaine quantité d’air mais c’est l’ingestion d’air en quantité excessive qui provoque l’aérophagie.

Ceci se traduit par des ballonnements après les repas et par une sensation de mauvaise digestion et de pesanteur dans l’estomac, malaises souvent associés à des rots (évacuation d’air en provenance de l’estomac).

Parmi les nombreuses causes qui peuvent être à l’origine de l’aérophagie on peut citer les mauvaises habitudes lors des repas, comme manger trop rapidement avec la tendance à mal mastiquer les aliments, l’anxiété et la nervosité, l’excès de consommation de boissons gazeuses, et l’ alimentation déséquilibrée.

Ainsi, limiter l’aérophagie passe par mettre un peu d’ordre dans l’hygiène alimentaire et dans la manière de vivre et ce notamment en : 

Évitant de parler en mangeant et en mâchant la bouche fermée

Luttant contre le stress et la nervosité

Évitant les boissons gazeuses

Évitant les chewing-gum qui font inutilement avaler de l’air 

Avoir une alimentation équilibrée pas trop grasse ni trop sucrée (limiter la consommation des choux, haricots,  lentilles, radis, poireaux et des fruits à noyau (par exemple les abricots))

Le   recours à la phytothérapie peut aussi soulager l’aérophagie et ce par :

La prise d’infusion de menthe en feuilles. Mettre 30 à 50 g par litre d’eau, laisser infuser 10 minutes, filtrer. 1 tasse à la fin des repas.

Ou la prise d’infusion de fenouils en   semences. Mettre 25 à 30 g par litre d’eau, laisser infuser 10 minutes, filtrer. 1 tasse à la fin des repas.

De même qu’en allopathie, des comprimés à base de charbon activé ou de siméthicone réduisent considérablement les ballonnements et la production de gaz.

B.H.S