Gencives et articulations quel rapport ?

gencive-sante-tunisieGencives et articulations quel rapport ?

 

Est-ce que l’état de la gencive prédit les problèmes articulaires futurs ? Bien que les chercheurs ont, depuis un moment, établi un lien entre deux pathologies inflammatoires chroniques : la maladie parodontale et l’arthrite rhumatoïde, mais les mécanismes microbiologiques sont restés peu compris.

 

Dans une publication récente au journal PLoS Pathogens, un groupe de chercheurs de l’université de Louisville ont révélé comment la bactérie responsable de la maladie parodontale (Porphyromonas gingivalis ) aggrave la polyarthrite rhumatoïde. Le germe est responsable d’une installation précoce, une progression rapide et des formes plus sévères de la maladie articulaire avec destructions osseuses et articulaires.

P. gingivalis produit une enzyme la  peptidylarginine deiminanse qui rehausse l’arthrite rhumatoïde. L’enzyme change les résidus de certaines protéines en citrulline. L’organisme reconnaît les protéines citrullinées en tant que corps étrangers ce qui déclenche une réponse immunitaire. Chez les patients ayant une PR, cette réponse donne une inflammation chronique avec destruction du cartilage articulaire et l’os avoisinants.

L’équipe du Pr. Potempa a étudié une autre bactérie buccale la Prevotella intermedia  avec les mêmes procédures et ont trouvé qu’elle ne produit pas de tels effets.

 

Des études faites auparavant montrent que la maladie parodontale est deux fois plus fréquente chez les patients avec PR. D’autres ont suggéré que l’infection de la bouche par P. gingivalis un élément prédicateur de PR.

L’équipe de chercheurs espère que leur découverte ouvrira de nouvelles voies dans le traitement des patients avec une arthrite rhumatoïde.

 

A.Kh