Enfants atteints du virus du sida : plutôt sera débuté le traitement, meilleur sera le pronostic

A la conférence internationale concernant les maladies dues au VIH, qui s’est tenue à San Francisco aux Etats-Unis, il a été démontré que les nourrissons infectés par le virus du SIDA doivent être traités très tôt et cela, dès leur première année.

 

Ces résultats ont été suggérés par deux études, l’une conduite en Afrique du Sud et l’autre en Thaïlande. Ces travaux ont clairement mis en évidence qu’un traitement entamé précocement, avant la première année et même dans les trois premiers mois de la vie, préservait le système immunitaire et permettait un développement neurologique normal.

 

Il a été noté que l’évolution de la maladie et les décès se faisaient rares chez les bébés ayant reçu un traitement immédiat et tôt.

 

E.K.L