Cellules souches et Parkinson : une efficacité prouvée

Parkinson-sante-tunisie-neurologie-maladieUne équipe de scientifiques japonais a obtenu des résultats prometteurs pour la maladie de Parkinson. Ces chercheurs ont  implanté des cellules souches humaines dans le cerveau de singes atteints de la maladie de Parkinson.

 

 Ces cellules souches sont des cellules embryonnaires c’est-à-dire non différenciées et qui ont la capacité de répondre et d’évoluer selon les besoins pour lesquels ils ont été transplantés.

Quatre mois après l’intervention, les auteurs de l’essai ont mis en évidence, chez les singes, une nette amélioration des signes cliniques de leur maladie.

Ces chercheurs espèrent passer à l’application humaine d’ici trois ans.

Toutefois, cette technique thérapeutique fort prometteuse se heurte à la morale car certains groupes religieux considèrent que la culture des cellules souches enfreint l’éthique.

Entre médecine et religion, ça se discute !

E.K.L