La levothyroxine n’est plus d’actualité

Les recommandations internationales actuelles pour le traitement de l’hypothyroïdie sont dépassées, en se référant à une étude conduite par l’Université de Glasgow en collaboration avec la Hollande, la Suisse, l’Irlande et le Danemark, intitulée « Thyroid Hormone Therapy for Older Adults with Subclinical Hypothyroidism » et publiée le 3 avril dans « The New England Journal Of Medicine »,

Neuf femmes sur 10 atteintes d’hypothyroïdie sont sous levothyroxine lequel serait le médicament le plus prescrit aux USA et le 3ème au Royaume-Uni.

Pour les personnes âgées, l’hypothyroïdie infraclinique est à l’origine d’un bon nombre de symptômes tels que la fatigue, la léthargie, la faiblesse musculaire, le ralentissement psychique, l’augmentation de la pression sanguine, l’excès de poids et les problèmes vasculaires.

L’étude en question avait suivi, pendant une période minimale de 1 an, 737 personnes âgées en moyenne de 74 ans, qui ont une hypothyroïdie infraclinique et dont une moitié a été mise sous placebo et l’autre moitié traitée par de la levothyroxine.

Cette étude européenne a révélé que, bien que les comprimés de lévothyroxine rétablissent la fonction thyroïdienne, ce traitement n’était d’aucun secours pour les symptômes sus cités (faiblesse musculaire, bradypsychie, l’excès de poids ou l’hypertension artérielle). Lors du 99ème meeting annuel de la société d’endocrinologie qui s’est tenu le 3 avril en Orlando en Floride, les auteurs avaient appelé à la réévaluation des lignes directrices pour le traitement de l’hypothyroïdie.

L’auteur en tête de ce travail, Pr David Stott, chef de service de gériatrie à l’Institut des Sciences Cardiovasculaires et Médicales de l’Université de Glasgow, avait rapporté que traitement par le levothyroxine devient de plus en plus controversé car il ne présente aucun avantage apparent pour les personnes âgées et ne devrait donc plus être commencé systématiquement dans ces conditions. Une mise à jour des lignes directrices est donc nécessaire ».

E.K.L