De nouvelles molécules très prometteuses dans le traitement de l’Hépatite C

Un nouveau type de molécules dans le traitement de l’hépatite C est né. Les spécialistes affirment qu’il s’agit d’une véritable révolution dans le traitement de l’hépatite C et que de meilleurs taux de guérison sont désormais possibles à atteindre.

Le virus de l’hépatite C (VHC) se transmet essentiellement par les transfusions sanguines, la toxicomanie intraveineuse et par du matériel souillé par le sang. L’hépatite C est une maladie grave du foie, elle évolue vers la chronicité dans 70% des cas avec un risque ultérieur de voir se développer un cancer du foie.

Initialement, le traitement de l’hépatite C reposait sur l’association de deux médicaments, on parle alors de bithérapie. Il s’agit d’une association de l’interféron (agit au niveau du système immunitaire) et d’un antiviral appelé ribavirine. Ce traitement, aux lourds effets secondaires, n’avait pas donné des résultats satisfaisants.

Les nouvelles molécules : Victrelis et Incivo sont des antiviraux spécifiques qui seraient ajoutées au traitement traditionnel pour obtenir une trithérapie. Des essais cliniques ont montré que cette trithérapie, qui diminuait de moitié la durée totale du traitement, triplait quasiment le taux de guérison.

Rappelons toujours que la trithérapie est prescrite par les spécialistes et requiert davantage de surveillance médicale.

 

E.K.L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *