Santé TN

Login to your account

Username
Password
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name
Username
Password
Verify password
Email
Verify email


Prévenir l infection après césarienne : la Chlorhexidine meilleure que l iode

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Écrit par  Publié dans: Maman

cesarienne-sante-tnLa pratique de la césarienne qui se répand de plus en plus, pourrait comme toute opération chirurgicale engendrer des complications notamment celle du risque d’infection au niveau de l’endroit de l’incision.

C’est au sujet de ce risque, qu’une nouvelle étude publiée au  « New England journal of medicine »,  offre une nouvelle orientation sur la meilleure façon de le réduire.

Selon les résultats de cette étude la chlorhexidine-alcool est significativement plus efficace que l'iode-alcool (Une combinaison antiseptique utilisée fréquemment lors  des césariennes), les chercheurs soutiennent que la preuve est assez évidente pour changer les pratiques standard de préparation de la peau avant la césarienne.

L'essai clinique a inclus 1147 patientes qui ont subi une césarienne au « Barnes-Jewish Hospital » de 2011 à 2015. Sur 572 patientes qui ont eu recours à la combinaison de chlorhexidine-alcool, 23 ont développé une infection au niveau  de l’incision  dans les 30 jours après l’opération  alors que parmi les  575 patientes qui ont reçu  la combinaison de l'iode-alcool, 42 ont développé une infection.  

Ainsi, de l’analyse des résultats, il ressort que les patientes du groupe chlorhexidine-alcool ont développés significativement moins d'infections que les patientes du groupe de l'iode-alcool avec un taux d'infection de 4 pour cent  ce qui représente presque la moitié de celui des patientes ayant reçu la combinaison iode-alcool  qui était de  de 7,3 pour cent.

Des études sur d'autres types d'interventions chirurgicales ont également suggéré une efficacité plus élevée de la chlorhexidine par rapport à l'iode, dans la prévention de l'infection. Mais selon Tuuli, Pf en gynécologie obstétrique,  les résultats de ces études ne sont pas applicables face à l’unique circonstance particulière d'une césarienne à savoir des bactéries provenant à la fois de la peau et du vagin et un système immunitaire de la femme altéré pendant la grossesse.

Selon les chercheurs la population de patientes était diversifiée du point de vue racial, et  plus de 60 pour cent d’entre elles bénéficiaient d’une assurance et ce bien que la nouvelle étude ait été menée dans un  hôpital seulement.

Tuuli et ses collègues ont également souligné que la supériorité de l’effet de l'association chlorhexidine-alcool était la même quelques soient les conditions,  que  la césarienne soit  prévue ou imprévue,  la patiente soit obèse ou pas, que des agrafes ou des sutures aient  été utilisés pour fermer la plaie et que la patiente présentait des pathologies chroniques, dont le diabète.

B.H.S

Lu 1959 fois

Laissez un commentaire




Publicité
Logo assurance
Publicité

Nous suivre ...

Suivez Santé TN aussi sur les réseaux sociaux, restez toujours à la une de l'actualité !

facebook  twitter  youtube

250x250-ricotta-kaiser
Publicité
Publicité

Honcode

Nous avons 102 invités et aucun membre en ligne

Tweet Santé