Santé TN

Login to your account

Username
Password
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name
Username
Password
Verify password
Email
Verify email


Bienvenue dans le futur ! Une pilule contraceptive intelligente télécommandée

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Écrit par  Publié dans: Miss

pilule-contraceptive-sante-tunisieAprès les lentilles intelligentes connectées pour la surveillance glycémique et la presbytie (voir l'article), un implant électronique contraceptif sous-cutané télécommandé vient d’être mis au point par une startup américaine.

Cette puce, développée par la société MicroCHIPS basée à Lexington dans le Massachusetts, sera soumise à une étude préclinique dés l’année prochaine. Une mise sur le marché est en effet prévue à l’horizon 2018.

La maitrise de la fertilité, que se soit la pilule contraceptive, qui fête ses 55 ans, ou d’autres moyens contraceptifs (préservatif, diaphragme, stérilet, etc.), a toujours été un enjeu social et économique. La recherche d'un contraceptif parfait passe obligatoirement par sa fiabilité, l’absence de contre indications et de contraintes quotidiennes dues à sa prise. Ce nouvel implant sans fil, qui peut être activée et désactivée avec une télécommande et qui est conçu pour durer jusqu'à 16 ans, à peu près la moitié de la vie reproductive d’une femme, pourra peut être résoudre l’équation.

Comment ca marche ?

Le dispositif, un carré de 20 mm de coté et une épaisseur de 7 mm, est conçu pour être implanté sous la peau des fesses, des bras ou de l'abdomen. Il distribue 30 microgrammes par jour de lévonorgestrel, une hormone déjà utilisé dans les pilules de deuxième génération et dans la pilule dite du "lendemain". La quantité totale d’hormone, pour les 16 années de servie, est stockée dans de minuscules réservoirs sur une puce de 1,5 cm de large à l'intérieur du dispositif. Le passage d’un courant électrique, à partir d'une batterie interne, fait fondre temporairement un joint en titane et en platine, ce qui permet la diffusion quotidienne d’une faible dose d'hormone.

Rappelons que l’idée de cette puce est née il ya deux ans, lors d’une visite de Bill Gates et de ses collègues, au laboratoire de Robert Langer au Massachusetts Institute of Technology (MIT).

K.L

Lu 4038 fois Dernière modification le samedi, 18 octobre 2014 22:22
K.L

Laissez un commentaire




Publicité
Logo assurance
Publicité

Nous suivre ...

Suivez Santé TN aussi sur les réseaux sociaux, restez toujours à la une de l'actualité !

facebook  twitter  youtube

250x250-ricotta-kaiser
Publicité
Publicité

Honcode

Nous avons 81 invités et aucun membre en ligne

Tweet Santé